Articles Tagués ‘R.I.P’

« Savoir s’étonner à propos est le premier pas fait sur la route de la découverte » disait Louis Pasteur.

Et étonné, je n’ai pas manqué de l’être lorsque j’ai eu la chance de faire la rencontre de M. Gabriel Thomas. Si ce nom ne vous dit peut-être rien, il rappellera sans doute à certains un recueil de nouvelles sorti chez les éditions Orygins sous le nom de R.I.P. Gabriel est en effet l’auteur de « L’intrus », l’une des dix nouvelles destinées à présenter des pistes d’intrigues et diverses facettes de l’univers du jeu Rest Is Prohibited. Et même si je compte bien vous parler à la fois du jeu et du recueil, ce n’est pas aujourd’hui le sujet que je souhaite aborder.

Car si l’homme a plusieurs casquettes, c’est de l’étonnant petit bijou qu’est sa création dont j’aimerais vous dévoiler quelques mystères. Joueur depuis plus de quinze ans maintenant, meneur sur plusieurs jeux, Gabriel s’est vite rendu compte que des histoires, il en avait beaucoup à raconter, et de fil en aiguille, au fil de ses collaborations rôlistiques, une idée a germé pour évoluer et aboutir au projet Aegyptus.

Aegyptus, c’est le projet d’une histoire, de l’Histoire même. Le thème, vous l’aurez compris, est celui de l’Egypte Ancienne. Vaste et passionnante, cette période est riche d’événements qui ont marqué durablement les civilisations et si elle a été effleurée dans d’excellents jeux comme Nephilim, Gabriel nous donne ici l’occasion de prendre pied au cœur d’intrigues menées à l’ombre de tombeaux aujourd’hui ensevelis, de croiser des personnages aussi illustres que Ramsès II ou Néfertiti, de vivre de palpitantes aventures sur les rives du Nil…

Couv Aegyptus

Clin d’œil à Nephilim justement, vous y incarnerez un personnage évoluant de la période pré-dynastique à la mort de Cléopâtre. A l’origine Génies, sortes de Demi-Dieux, déchus de vos pouvoirs et bannis pour avoir trahi Osiris, vos héros seront en quête de rédemption pour tenter de retrouver leur condition, se réincarnant au fil des époques, jusqu’au moment où vous aurez purifié votre âme.

Le choix d’une période de jeu s’étalant sur près de 30 siècles permet au meneur d’utiliser divers arcs narratifs et ainsi de mener une campagne dans la période de son choix ou au contraire, se déroulant à diverses dates clefs de l’antiquité égyptienne. Les possibilités sont immenses dans un tel contexte de Fantasy Historique !

Et si ce cadre de jeu ne suffit pas à vous surprendre, laissez-vous tenter par son système unique.

Partant du constat simple (mais encore fallait-il le faire) que les joueurs et leur Meujeu dialoguent souvent entre eux à l’aide de données chiffrées pour évaluer des niveaux de difficultés, de qualités de réussites ou de compétences de leur personnage.

Parallèlement, un second constat a fait prendre conscience à Gabriel que de nombreux jeux utilisent diverses sciences ésotériques en tant qu’outils, ne les intégrant que rarement pleinement dans le système même du jeu. Nous connaissons tous des jeux qui évoquent les tarots de cartomancie, l’astrologie, etc.

Mais à priori, aucun n’utilise la numérologie…

Fort de ces deux constats, l’auteur a donc intégralement créé un système basé sur le nom, le surnom et la date de naissance d’un personnage. A partir de ces simples éléments, il peut ainsi définir des données chiffrées qui donneront vie à votre alter-ego. L’utilisation même des noms dans Aegyptus se justifie par la coutume propre à l’Egypte antique de donner un immense pouvoir aux « Noms ». Nommer quelque chose vous donne un pouvoir sur celle-ci, lui donne vie en quelque sorte. Et à l’inverse, effacer un nom peut apporter malédiction à celui qui se voit refuser d’exister.

La feuille de personnage d’Aegyptus comporte donc une roue sur laquelle sont reportées diverses caractéristiques. Les dés, viendront se placer sur cette roue, et selon leurs résultats, vous permettront d’améliorer vos chances de succès en s’y déplaçant.

Si au premier abord le système peut sembler complexe, pour l’avoir testé en convention, je peux vous garantir qu’en moins de cinq minutes, TOUS les joueurs autour de la table ont parfaitement compris les règles et ont su lire et modifier leurs jets sans aide (et certains joueurs découvraient le jeu de rôle). Évidemment, le jeu en convention ne se jouant pas de la même manière qu’en campagne, toutes les fonctionnalités de la Roue n’ont pas été utilisées, notamment le système d’Expérience, mais l’auteur nous a offert durant cette partie une vraie découverte, tant de son jeu que de son système.

L’autre point fort de ce jeu est que, même si l’on n’est pas comme moi, amateur de l’antiquité égyptienne, un joueur totalement fermé à l’Histoire trouve vite ses repères : la cosmologie de l’univers, sans être simpliste, est relativement simple à aborder et à présenter. Le joueur peut dès lors facilement se plonger dans l’intrigue et se concentrer sur son jeu.

Ai-je à mon tour réussi à vous étonner ?

En tout cas, si vous souhaitez en découvrir un peu plus sur Aegyptus, discuter avec son auteur, l’homme est très accessible, et comme beaucoup de passionnés, passionnant. Il sera encore présent sur de nombreuses conventions où vous pourrez également tester ce fantastique jeu.

Je ne manquerai pas de vous informer des nouvelles dates dès que je les connaitrai.

Dernière info exclusive : un kit de démo est en cours de préparation, je vous préviendrai de sa sortie quand il sera bouclé !

A votre tour venez découvrir les secrets et les légendes qui entourent le Nil et les déserts qui le bordent…

Illus Aegyptus